Haut de page
Identification
Story (docu)
Un autre monde est possible
Envoyé par zenbzen, il y a 8 ans
Keny Arkana, jeune rappeuse française, présente un documentaire, tourné au fil de ses pérégrinations au Brésil, au Mali, au Mexique et en France, contre la mondialisation de la misère, la violence, la destruction de la planète et la manipulation de nos esprits...


Keny Arkana, née le 20 décembre 1982 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est une rappeuse française. Elle milite pour des causes proches de la philosophie altermondialiste et de la désobéissance civile, avec « La Rage Du Peuple », collectif créé en 2004 à Noailles, quartier du centre-ville de Marseille.

Keny Arkana retranscrit, à travers ses écrits, son mal de vivre, et aussi sa vision du monde (la rabia del pueblo, la rage du peuple), ce qui lui vaut d'être assimilée aux mouvances altermondialiste, anticapitaliste, révolutionnaire et anticolonialiste du rap français.

En 2008, Keny Arkana fait la première partie de plusieurs concerts de Manu Chao et se produit dans de nombreux festivals comme les Eurockéennes. Elle lance son nouvel album « Désobéissance » où elle fustige l'établissement d'un Nouvel ordre mondial (« Nouvel Ordre Officieux, terrorisme Officiel ! ») contre lequel elle appelle à la "désobéissance civile".

Elle dénonce l'usage des organismes génétiquement modifiés, les problématiques environnementales majeures telles que la surexploitation des milieux par l'Homme, la pollution de l'air, des mers, des rivières et des sols, la crise de la biodiversité et l'extinction de masse des espèces animales, la déforestation, Le brevetage du vivant et notamment d'espèces végétales par de grandes multinationales étasuniennes; la globalisation de la surveillance électronique (parmi les images illustrant la pochette de l'album se trouve notamment le bras d'un bébé sur lequel est tatoué un code-barre et le sigle RFID) et plus généralement la guerre économique orchestrée par les puissants de ce monde.

L'album s'achève sur une prise de conscience sombre et cependant teintée d'espoir et de solidarité ("cinquième soleil"), adressée à la « dernière génération à pouvoir tout changer ».
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories sur le même sujet
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
Ceux qui en savent le moins sont ceux qui obéissent le mieux.
- George Farquhar