Haut de page
Identification
Story (actu)
HAARP : L'arme ultime des Etats-Unis
Envoyé par Juanito, il y a 8 ans
Les Américains sont-ils en train de mettre au point un vaste système d'armement capable de :
  • scanner les entrailles de la terre à la recherche de bases secrètes,
  • d'interrompre toute forme de communication hertzienne,
  • d'influencer les comportements humains,
  • de modifier la météorologie,
  • de griller les avions dans le ciel comme le ferait un vulgaire four à micro-ondes de votre potage,
  • de provoquer des tremblements de terre
  • ou des explosions aussi puissantes qu'une bombe atomique.

Les initiales HAARP signifient en anglais "High-frequency Active Auroral Research" (recherches dans le domaine des hautes fréquences appliquées aux aurores boréales).
C'est un projet de 30 millions de dollars que les americains ont élaboré officielement pour des recherches sur la ionosphère. Officieusement, on est en droit de nous interroger sur d'eventuelles fins militaires, surtout quand on sait que les bailleurs de fond sont la Navy, l'Air Force et le département de la Défense.

Sur le terrain, HAARP est une vaste installation qui s'étend sur plusieurs hectares à Gakona en Alaska où il est relié à l'un des ordinateurs les plus puissants de la planète.
D'un point de vue purement écologique et soucieux de notre environnement, voici quelques précisions sur HAARP:
c'est un vaste périmètre plat et déboisé où sont plantés 48 antennes de 20 mètres de haut, chacune reliée à un émetteur d'environs 1 million de Watts de puissance.
Le nombre d'antenne devrait être multiplié pour atteindre la puissance de 1 milliard de Watts émis par un réseau de 360 antennes.
Les émetteurs sont alimentés en énergie par 6 turbines de 3.600 CV brûlant quelque 95 tonnes de diesel par jour.

A quoi ça sert ?
Officiellement, les scientifiques qui travaillent sur cet émetteur radio mégalomaniaque veulent étudier l'ionosphère. Officieusement, Haarp va tirer parti de l'ionosphère pour en faire une arme à énergie. L'ionosphére est cette couche située au-dessus de la stratosphère, constituée de particules ionisées hautement chargées en énergie et qui démarre à une altitude moyenne de 48 km pour se terminer à 600 km de notre surface terrestre. Cette couche à haute densité énergétique est vitale pour notre planète car elle joue un rôle fondamental de bouclier, au même titre que la couche d'ozone. Elle nous protège des dégagements nocifs du soleil. L'ionosphère "capture" entre autres choses les particules chargées électriquement et nées des "vents et tempêtes" solaires et galactiques. On sait par ailleurs que les recherches menées depuis un siècle par une serie de scientifiques ont mis en évidence le fait que ce "manteau énergétique" protégeant la terre pouvait, avec une technologie appropriée, devenir une arme stratégique de toute première importance.

Site officiel de ce projet : haarp.alaska.edu

MAJ Reportage diffusé sur I-Télé

Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories sur le même sujet
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
Il faut reconnaître tout être humain, sans chercher à savoir s’il est blanc, noir, basané ou rouge ; lorsque l’on envisage l’humanité comme une seule famille, il ne peut être question d’intégration ni de mariage inter-racial.
- Malcolm X