Haut de page
Identification
Story (actu)
Un Urban pas très Peace pour Booba
Envoyé par kenivore, il y a 8 ans
Samedi soir au Stade de France, a eu lieu la deuxième édition d'Urban Peace, six ans après la première. Durant le show, Booba, le fameux rappeur, n'ayant pas pas supporté les sifflements et les jets de projectiles des spectateurs présents dans la fosse, leur a lancé une bouteille de Jack Daniel's (whisky) avant de leur cracher dessus.

Dans..., dans..., dans le pif !



Une brève du parisien

Trois blessés avant le concert Urban Peace 2
Le grand rendez-vous du hip-hop Urban Peace 2, qui a rassemblé samedi soir quelque 48 000 spectateurs, au Stade de France, a été en partie gâché par plusieurs bagarres qui ont éclaté au moment de l’ouverture des grilles. Samedi, vers 17 h 50, avant le début du concert, une rixe a ainsi violemment opposé deux bandes de jeunes venues du Val-d’Oise.

Pour une raison encore inconnue, trois jeunes ont reçu des coups de couteau. L’un d’entre eux était toujours hospitalisé hier, blessé au cou et au dos. Trois personnes ont été interpellées par la police et étaient encore en garde à vue hier soir. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale du 93.

MAJ: Son dernier son
Booba - Illégal



MAJ 2: Les excuses après l'incident

Le manager de l'artiste a tenu à expliquer son geste d'énervement lors du concert au Stade de France, samedi.

" Booba s'est senti menacé. Nous avons estimé que la sécurité autour de l'avant-scène n'était pas suffisante. Il était alors inenvisageable qu'il revienne chanter ensuite (...). Les limites ont été franchies samedi soir et, malheureusement, on ne peut pas revenir sur ce geste regrettable ", a précisé son manager au quotidien Le Parisien.

Booba s'explique à son tour (Dans Les Inrocks)

" Ca n’aurait pas du arriver. Mon geste comme le comportement du public. Je n’avais jamais une organisation laisser faire une foule aussi indisciplinée. Tout le monde reçoit deux trois bouteilles, qu’il y ait des trouble-fêtes ça arrive dans tous les concerts mais en général c’est maîtrisé, il y a toujours un service d’ordre qui sort les éléments perturbateurs. Mais là tu chantes pendant deux minutes tu reçois des crachats, des couteaux, des appareils photos, des portables, on t’insulte. Si on regarde bien la vidéo, dès que j’arrive je me prends des trucs donc c’est pas à la première bouteille en plastique que je m’énerve et que je pète les plombs.
Je me suis dit « attend c’est la jungle là qu’est-ce qui se passe ? ». Si l'organisation avait fait son taff, ça ne serait jamais arrivé. Le pire c’est que quand on est arrivés on entendait « ouais les mecs ils se prennent des bouteilles, l’autre il s’est mangé un ballon dans la tête » ça veut dire qu’ils laissent faire. En plus on connaît, c’est les petites racailles qui se sont toutes mis devant pour foutre la merde. Au Stade de France quoi. Ils étaient peut être une cinquantaine une centaine max, de droite à gauche et personne ne les a arrêtés. Je ne comprends pas comment c'est possible que j'arrive presque en fin de concert et qu'ils soient encore devant entrain de jeter des trucs sur tout le monde.
"

En marge de cet incident, le rappeur prépare la sortie de son nouvel album, "0.9", attendu le 24 novembre. "Illegal", que vous pouvez écouter plus haut, est extrait de ce nouvel album.
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories sur le même sujet
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
La nature n'a fait ni serviteurs, ni maîtres. Je ne veux ni donner, ni recevoir de lois.
- Diderot