Haut de page
Identification
Story (actu)
Skyrock, premier sur la polygamie choisie
Envoyé par kenivore, il y a 8 ans

Voici l'intégralité de la dépêche AFP sur cette affaire pas très catholique :o)

Une peine d'un an de prison avec sursis a été requise lundi devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre du président de Skyrock, Pierre Bellanger, soupçonné d'avoir manipulé et "corrompu" une jeune fille de 17 ans.

Les faits remontent à la fin 1999. Emmanuelle, 19 ans, vit une "polygamie choisie" avec Pierre Bellanger et deux autres femmes dans un appartement parisien. Elle présente alors à son amant sa soeur de 17 ans, Laetitia, et lui "offre sa virginité".

"Fascinée" et "subjuguée" par le quadragénaire, mise en confiance par les autres concubines, Laetitia finit par accepter ces relations sexuelles. "J'étais paralysée. Je me suis laissée faire", a-t-elle témoigné lundi, la voix brisée.

Dès lors, elle devient membre du groupe d'"Halcyon". Elle y demeurera huit mois, avant d'en être exclue parce qu'elle avait rencontré un autre homme.

C'est seulement trois ans plus tard qu'elle porte plainte après, dit-elle, avoir pris conscience d'avoir été "manipulée" et "humiliée".

La jeune femme, une jolie brune aux cheveux longs, raconte alors au juge d'instruction le mode de vie très particulier qui règnait à "Halcyon": veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d'écrire un journal intime très codifié mettant en scène "l'Ame", "l'Ego" et "la Bête" et contrôlé régulièrement par le "maître", sanctions quand on ne respecte pas les rites (de la douche glacée aux expositions nues sur le balcon, en passant par les excuses nues et à genoux).

Concrètement, l'accusation reproche à l'homme de radio d'avoir "favorisé la corruption d'une mineure en l'initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa soeur aînée".

Des faits contestés par le prévenu, qui a nié lundi être un "gourou", assurant avoir vécu avec Laetitia une histoire d'amour "partagée".

Si le procureur, François Sottet, a reconnu qu'"il manquait des éléments essentiels pour faire d'Halcyon une mini-secte", notamment le fait que d'autres concubines aient pu partir librement quand elles en avaient assez, il a estimé que M. Bellanger avait bien "dévoyé" la jeune fille, qui "en huit mois a appris ce que d'autres mettent 30 ans à découvrir".

Stigmatisant "une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité", il a requis un an avec sursis.

La décision devait être mise en délibéré.
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories de la même catégorie
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
Seuls les petits secrets ont besoin d'être protégés. Les grands sont tenus secrets par l'incrédulité du public.
- McLuhan