Haut de page
Identification
Story (actu)
Un savon à base de graisse de victimes de l'Holocauste ?
Envoyé par kenivore, il y a 7 ans
La police de Montréal analyse en laboratoire un savon saisi chez un brocanteur pour établir s'il a été fabriqué à partir de la graisse de victimes de l'Holocauste comme le prétend le vendeur, a indiqué vendredi une porte-parole.

Le savon, sur lequel est gravée une croix gammée, a été saisi la semaine dernière dans la boutique de ce marchand de bric-à-brac du boulevard Saint-Laurent après que des organisations juives eurent porté plainte.

Les résultats des tests en laboratoire sont attendus dans les prochains jours, a déclaré cette porte-parole de la police à l'AFP. "Le propriétaire du commerce prétendait que le savon était fait avec des restes de victimes de l'Holocauste", a-t-elle dit.

Plaisanterie de mauvais goût?
"On a saisi le savon et il est maintenant analysé en laboratoire pour vérifier si c'est vrai ou si ce n'est qu'une plaisanterie de très mauvais goût", a-t-elle ajouté.

Selon la chaîne publique CBC, le brocanteur est lui-même d'origine juive et il affirmait avoir acheté le savon à un ancien combattant. L'objet était proposé à la vente pour 300 dollars.

La plupart des spécialistes de l'Holocauste rejettent les thèses selon lesquelles les nazis auraient procédé à une production industrielle de savons à partir de restes de victimes des camps d'extermination, même s'il existe des preuves qu'ils ont essayé d'en faire.

Source : 7s7 Sciences
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories sur le même sujet
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
Ce n'est pas Chuck Norris qui se regarde dans le miroir, c'est le miroir qui admire Chuck Norris.
- Chuck Norris Facts