Haut de page
Identification
On ne plaisante pas avec la sécurité de chef de l’Etat
Il y a 11 ans
...Un père de famille de 40 ans vient d’en faire l’expérience. Dimanche dernier dans l’après-midi, après « avoir un peu trop bu », cet employé d’un équipementier automobile a envoyé à l’Elysée un mail menaçant de mort Nicolas Sarkozy.

Petite cause, grands effets : mardi, l’homme s’est retrouvé nez à nez avec trois policiers de la brigade antiterroriste de Paris.

Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Quelques autres stories de la même catégorie
Precedent
Hasard
Suivant