Haut de page
Identification
Story (mondanité)
Tempête dans un verre d'eau
Envoyé par valerian, il y a 9 ans
Avant de lire cet article sachez que je ne suis absolument pas supporteur du Paris SG et que les faits ayant inspiré cet article dépassent de très loin le cadre du football.


Depuis quelques jours je me sens mieux, je sais pas vous mais depuis un certain match Lens-PSG j'ai l'impression de vivre dans un pays ou tout va bien. Et oui, la chose la plus grave qui se passe actuellement dans notre pays, c'est une banderole déployée dans un stade. Vous me direz, ce n’est pas comme si le pays comptait 2 millions de chômeurs, 10 millions de précaires, que l'on s'apprêtait à envoyer en Afghanistan mille hommes en renforts, ... attendez une minute. C'est exactement ce qui se passe actuellement mais on préfère nous parler de cette histoire en lieu et place de sujets vraiment préoccupants.

Ce qu'il y a de bien dans cette histoire c'est que l'on a pu entendre tout le monde et n'importe qui ainsi que tout et n'importe quoi comme solutions proposées. De Jean-Pierre Papin à Michelle Alliot-Marie en passant par Dany Boon, une acquitté du procès d'Outtreau ou encore ce brave Guy Delcourt, Député-maire de Lens. Chacun rivalisant d'ingéniosité (ou de connerie) afin de balancer l'idée la plus tape à l'œil, concours largement remporté par Mr Delcourt suscité.
Mr Delcourt qui n'a pas hésité une seule seconde à donner toutes les idées qui lui passaient par la tête, demandant même que la finale soit rejouée et le PSG disqualifié. Une finale avec un seul participant? J'en suis encore à me demander comment un message en tissu a t-il changé quoi que ce soit au résultat.

Une chasse aux sorcières a été lancée afin de retrouver les auteurs de cette banderole avec des moyens disproportionnés, on parle même d'un lien avec Al-quaida, non mais sans déconner, pendant ce temps-là les violeurs peuvent souffler. Des tests ADN sont en cours sur les bouts de tissus récupérés, je suis heureux de savoir que mes impôts sont utilisés à bon escient, surtout au prix de ce type de recherches, plusieurs dizaines de milliers d'euros. Heureusement la méthode est au point(méthode testée sur le scooter du fils de Mr Sarkozy). Après les experts Las Vegas et Miami, bienvenue à Paris. C'est moins passionnant que d'élucider des meurtres mais on fait avec ce qu'on a.

Une autre question me vient à l'esprit, pourquoi une réaction seulement maintenant, d'un coup d'un seul?
Vous ne le savez peut-être pas mais l'an passée, une banderole Lyonnaise à l'encontre de leurs amis stéphanois disait : STEPHANOIS, ORDURES CONSANGUINES. En a t-on entendu parler? Le spectre de l'affaire Ouaddou (ndlr: joueur valenciennois insulté à Metz) est bien présent et ce genre de tempête dans un verre d'eau risque d'être de plus en plus courant.

Je me demande encore comment une malheureuse banderole a pu devancé au Journal Télévisé le problème du Tibet ou encore celui de l'euthanasie récemment remis en question avec l'affaire Chantal Sébire. Pauvre tibétains, pauvre feu Mme Sébire, je pense qu'ils préféraient largement être moqués par une banderole plutôt que de subir ce qu'ils ont ou ont eu à subir.

On appelle cela un tour de magie, ou comment attirer l'attention du public sur quelque chose afin d'éviter que leur attention ne se porte sur autre chose.

Il convient d'ajouter qu'une chose m'a blessé, oui je peux être blessé, c'est la phrase de Frederic Thiriez, président de la Ligue de Football qui a déclaré :
" Nous sommes tous des Ch'tis. "

Ou va le monde ? :o)

Cheers,
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Quelques autres stories de la même catégorie
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
L'armée c'est la nation
- Napoléon Bonaparte