Haut de page
Identification
Story (old school)
The Roots - You Got Me
Envoyé par Ofee, il y a 7 ans
The Roots
" You Got Me "


The Roots est une formation de rap américaine influencée par d'autres genres musicaux tel que le Jazz, Funk, Soul, ..., fondée à Philadelphie en 1987 par Black Thought (alias Tariq Trotter) et Questlove (alias Ahmir Thompson).

Les autres membres ont été ou sont les suivants : AJ Shine, HUB (alias Leonard Hubbard), Maldog On the Keys(alias Kamal Gray), F. Knuckles (alias Frank Walker), Capt (alias Kirk Douglas), Malik B (alias Malik Abdul-Basit), Rahzel (The Godfather Of Noyze), Scratch (alias Kyle Jones), Ben Kenney, , Kid Crumbs, Josh "The Rubberband" Abrams, Martin Luther et Scott Storch.

The Roots a multiplié les collaborations avec de nombreux artistes : Erykah Badu, Cody Chesnutt, Common, D'Angelo, Guru, J Dilla (alias Jay Dee), Mos Def, Bahamadia, Jill Scott, ou plus récemment Al Green.

The roots (signifiant "les racines") se forme grâce à la rencontre entre Black Tought et Questlove. Leur musique présente plusieurs genres : hip hop, rap, jazz, ainsi que de l'acoustique. Le groupe est une exception dans le milieu hip-hop, par la présence d'instrumentistes sur scène et leur démarche sobre. Ils ont par ailleurs développé, dans le cadre de la conception d'albums, la technique consistant à sampler (échantillonner) la musique qu'ils jouent eux-mêmes en studio. Technique également utilisée par le carré de producteurs The Soulquarians, formé par leur batteur Ahmir Thompson, D'Angelo, le clavier James Poyser et le producteur de hip-hop J Dilla, à la baguette de deux albums majeurs et aux sonorités très soul : Like water for chocolate de Common et Voodoo de D'Angelo.
Favori
Post-it
Signaler
Facebook
Twitter
Google+
Quelques autres stories sur le même sujet
Precedent
Hasard
Suivant
La random quote ?!
On dit que la vérité embête l'homme et il est juste qu'elle l'embête, parce qu'elle n'est pas gaie. Le mensonge, le mythe, la religion sont bien plus consolants. Il est plus agréable de se figurer le génie sous la forme d'une langue de feu que de le voir une névrose.
- Edmond et Jules de Goncou